Depuis mars 2012, le gouvernement du Québec exige des copies certifiées conformes (ou originaux) de la grande majorité des documents présentés à l’appui d’une demande de certificat de sélection du Québec, dans la catégorie des travailleurs qualifiés. Obtenir une telle copie est souvent un casse-tête, puisque c’est un processus très peu répandu auprès de bon nombre d’institutions. Le casse-tête est tel que certains candidats n’ont, jusqu’à maintenant, pas pu déposer leur demande d’immigration à cause de cette exigence. Mais le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec est désormais plus flexible.

En effet, il existe à présent d’autres alternatives de certification de copie, qui varient selon les pays et expliquées sur le site du MICC.

Dans la plupart des cas, il devient possible de remettre une copie notariée. C’est une excellente nouvelle, qui facilitera la vie de plusieurs candidats. Toutefois, il demeure préférable que la copie certifiée conforme d’un document tel qu’un diplôme ou relevé de notes, soit émise par l’institution qui détient l’original.


Tagged with:
 

1 Response » to “Travailleurs qualifiés du Québec – normes plus flexibles pour les copies certifiées”

  1. Eduardo Lopez says:

    Bonjour Yves

    Merci pour l’information, maintenant j’ai reçu un lettre d’intention de refus pour le BIQ au Mexique. Ils vont me donner 90 jours pour remplir toute l’information. mais avec la certification des documents avec un notarie les choses seront plus facile.
    L’unique question c’est si j’ai un dossier ouvert depuis mai 2012, est-ce que les nouvelles reglamentation vont m’affecter pour example la reglamentation pour mes connaisances de la langue française, parce que j’ai obtenu un B1 et envoyé au BIQ Janvier 2013.

    Merci, bonne chance & meillieures salutations

Leave a Reply